L'horreur ne faisait pas vaiment partie des lectures que j'envisageais de présenter ici ou dans mon club. Seulement les élèves sont friands de ce genre relativement récent, ils m'ont d'ailleurs surprise par leurs lectures dès la 5e de romans de Stephen King qui m'empêchent de dormir, moi, l'adulte! Puisque Stephen King en est le maître incontesté, je vais donc le citer pour définir ce qu'est un livre d'horreur: C'est un panier "où sont jetés pêle-mêle toutes sortes de phobies ( = peurs); quand l'écrivain passe à côté des vôtres, vous prélevez du panier l'une des horreurs qu'il a imaginée et vous en mettez une autre, bien à vous, à sa place... provisoirement du moins."
Auteur : 
Robert Kirkman Tony Moore Charlie Adlard
Editions : 
Delcourt
Notre avis : 
3
Commentaire: 
Je suis persuadée qu'en matière de BD fantastique-horreur Walking Dead fait partie de ce qui se fait de mieux. Sans doute est-ce pour cette raison que je me sens si mal à l'aise après l'avoir lue... Les dessins comme le scénario sont réalistes et sombres. Un policier blessé après une intervention, se réveille du coma dans un monde apocalyptique empli de morts-vivants.
Auteur : 
Myra Eljundir
Editions : 
Robert Laffont
Notre avis : 
5
Commentaire: 
Un roman déconseillé aux moins de 15 ans et qui s'adressera donc plutôt à un public de lycéens. Kaleb jeune homme de 19 ans ne comprend pas ce qui lui arrive: il est parfois submergé par des sentiments qui ne lui appartiennent pas et qui prennent le contrôle sur lui au point qu'il devient d'une violence extrême allant jusqu'à mettre en danger la vie d'autrui.
Auteur : 
Amélie Sarn
Editions : 
Milan Macadam
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Comment échapper à la mort qui guette tous les vivants? Depuis des années, deux savants, financés par un riche industriel oeuvrent en cachette pour isoler le gêne de l'immortalité. Pour leurs recherches, ils utilisent des prisonniers à qui l'on a promis une remise de peine. Mais l'un de ces cobayes a pris la fuite et va propager un terrible virus qui provoque une mort quasi instantannée et une "résurrection" tout aussi rapide.