Mode de narration utilisant une succession d'images dessinées, incluant, à l'intérieur de bulles, les paroles, sentiments ou pensées des protagonistes.Si certains ont pu hésiter à considérer comme un genre littéraire ou un art plastique un procédé narratif qui mêle texte et image, la bande dessinée (BD) a été baptisée « huitième art » par ses nombreux fans. (Définition extraite du Larousse).
Auteur : 
H. Ruflet, H. Vogt
Editions : 
Le Lombard
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Alisik se réveille un jour, ou plutôt une nuit... dans un cimetière peuplé de créatures étranges, qui, comme elle, sont condamnées à "vivre" entre le monde des vivants et le monde des morts. En perdant la vie, elle a aussi perdu la mémoire: qui est-elle et qu'a-t-elle fait (ou pas) pour mériter ce qui lui arrive? Sa rencontre avec Ruben, un jeune homme vivant et aveugle qui parvient à l'entendre va l'aider à démêler son histoire.
Registre
Auteur : 
Bruno Dequier
Editions : 
Dupuis
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Louca est le parfait "loser": faible à l'école, très mauvais footballeur et amoureux transi de Julie. Il fait la rencontre d'un garçon qui est tout son contraire: doué en sport, plein d'esprit, séducteur. Mais voilà, Nathan est un fantôme... Voilà une BD très sympathique, que l'on aime ou non le foot. On s'attache aux personnages principaux mais aussi secondaires comme Antin le petit frère de Louca ou Julie.
Auteur : 
Disney
Editions : 
Hachette
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Voici une BD au thème accrocheur qui devrait séduire les jeunes lectrices! Elles sont 3 adolescentes, la rousse flamboyante, la brune intello et la blonde romantique (Où çà des stéréotypes!?) à subir la même punition plusieurs après-midi d'affilée: ranger les livres de la bibliothèque tout en étant privées de leur portable et par conséquent de leur accès à un internet, l'enfer!
Auteur : 
Fred Paronuzzi & Djinda
Editions : 
Sarbacane
Notre avis : 
5
Commentaire: 
Depuis qu'il a été agressé à son travail, Mattéo va mal, comme si l'agression avait réveillé une souffrance plus profonde. Reflue en lui son enfance avec le souvenir des maltraitances paternelles, injustifiées, injustifiables, et que sa mère tolérait pourtant. Peu à peu Mattéo sombre dans l'alcoolisme et se détourne de sa femme, de sa fille, s'engageant chaque jour davantage vers une rupture irrémédiable.
Registre