Mode de narration utilisant une succession d'images dessinées, incluant, à l'intérieur de bulles, les paroles, sentiments ou pensées des protagonistes.Si certains ont pu hésiter à considérer comme un genre littéraire ou un art plastique un procédé narratif qui mêle texte et image, la bande dessinée (BD) a été baptisée « huitième art » par ses nombreux fans. (Définition extraite du Larousse).
Auteur : 
Duval et Pécau
Editions : 
Delcourt
Notre avis : 
1
Commentaire: 
Le concept me paraît vraiment intéressant: une BD = une uchronie sur une période donnée de l'histoire française. Seul problème pour ceux qui comme moi n'ont pas une formation d'historien, il faudrait pratiquement relire ses cours d'histoire avant de lire ce type de BD qui déconstruit les notions étudiées en classe. A cela s'ajoutent la prolifération de personnages historiques ou fictifs et la complexité de l'intrigue qui découragent les lecteurs novices.
Registre
Auteur : 
Maël et Kriss
Editions : 
Futuropolis
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Une enquête policière en pleine tranchée. Voilà ce qui attend le lieutenant Vialatte chargé d'enquêter sur les meurtres de 3 femmes dont les corps ont été emmenés sur le champ de bataille après avoir été égorgées. Le lieutenant va découvrir une guerre absurde et sale au lieu des batailles épiques et romantiques dont il rêve et sera confronté à l'hostilité des soldats vis à vis des gradés, des planqués, de ceux qui ne sont pas en première ligne comme lui.
Registre
Auteur : 
Didier Tarquin, Scotch Arleston
Editions : 
Soleil
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Voici une suite tout aussi drôle que Lanfeust de Troy, dans laquelle la médièvale fantaisie va trouver sa raison d'être dans la science-fiction! Lanfeust y apprend en effet que ses supers-pouvoirs et ceux de son ennemi Thanos sont en fait le résultat d'une expérience psy menée depuis des millénaires par les habitants d'une autre planète.
Auteur : 
Pascal Croci
Editions : 
Editions du masque
Notre avis : 
4
Commentaire: 
Kazik et sa femme découvrent en mars 1944 que la barbarie revêt une forme humaine: celle du bourreau nazi. Cette bande-dessinée très réaliste, directement inspirée des témoignages des survivants du camp d'Auswitz-Birkenau, raconte le quotidien du camp d'extermination dans toute son horreur. Un témoignage choquant et essentiel. A lire!
Registre