Pour qui tu m'as prise?

Auteur : 
Isabelle Rossignol
Editions : 
Talents Hauts
 
Lecture: 
Difficile
Notre avis : 
4
Vote des lecteurs : 
1
Commentaire: 
Elle, c'est Pauline. Lui, c'est David. Elle l'aime et espère qu'un jour il la remarquera. Lui ne se sent pas encore très concerné par les flirts, et si son meilleur ami Mathieu ne lui répétait pas constamment que ce n'est pas normal, tout irait bien. Seulement David va vouloir devenir un homme, et plutôt que de poser des questions à des amis ou à un adulte, il va utiliser les vidéos sur internet pour imaginer sa première fois. Or ces vidéos n'ont rien de romantiques mais sont clairement pornographiques. Quand il va vouloir passer à l'acte, Pauline qui l'aime avec un grand A va subir ses pulsions sexuelles de la pire manière qui soit. Si le style du roman m'a semblé faible, j'ai été étonnée par la capacité de l'auteure à décrire aussi bien ce qui se passe dans la tête du violeur que dans celle de sa victime. Avertissement, le thème de cette fiction, le viol, est évoqué de manière réaliste dans cet ouvrage et peut choquer.

Commentaires

B. Duchamp
1
Le seul intérêt de ce roman est sans doute de vouloir se placer du point de vue du violeur. Tentative louable mais à mon sens ratée. Peut-on expliquer la volonté d'anéantissement de l'autre, la pulsion de mort qu'est le viol uniquement par une addiction au porno et par la situation familiale des individus? L'auteur pense t-elle vraiment que le fait de vivre dans une famille dysfonctionnelle entraine des passages à l'acte d'une telle gravité? Et que dire de la colère qui secoue la jeune fille juste après l'acte? La colère est un sentiment positif, celui de quelqu'un qui a un minimum de confiance en lui et d'amour propre, tout ce que le viol détruit. Ce roman sonne faux. C'est tout.

Ajouter un commentaire