La mémoire des couleurs

Auteur : 
Stéphane Michaka
Editions : 
Pocket jeunesse
 
Lecture: 
Difficile
Notre avis : 
5
Vote des lecteurs : 
0
Registre : 
Commentaire: 
J’ai failli abandonner cette lecture en cours de route tant la mise en place de l’intrigue est énigmatique, posant de nombreuses questions auxquelles le lecteur ne trouve de réponses qu’à la fin de l’histoire. Heureusement, je me suis accrochée et ne l’ai pas regretté ! Le personnage principal, « Mauve », est un réfugié. Arrivé récemment, amnésique, l’adolescent a la sensation de venir d’un autre monde que le nôtre. Le fait qu’il soit télépathe et parle de nombreuses langues renforce ce sentiment d’étrangeté. Au fil des nuits, rêves et cauchemars vont peu à peu l’amener à se souvenir de son pays d’origine, un endroit où le « je » n’existe pas, où le groupe prime sur l’individu, et où seules les couleurs permettent de distinguer chacun. Un Oracle connecté en continu avec la population régit l’existence d’êtres augmentés, et ce de leur naissance jusqu'à leur mort. Seulement Mauve a été banni de son pays et le voici exposé sur terre à un environnement hostile, fait d’ « inconnu, de hasard, de mystère et de contradiction ». L’utopie qu’il semble avoir connue est-elle réelle ou le fruit de son imagination? La Terre, l’humanité peuvent-elles s’inspirer de cet endroit pour être sauvées? De fil en aiguille, Stéphane Michaka tisse la toile d’un monde à la fois très proche et très éloigné du nôtre dans un roman de science-fiction qui se mérite ! Un coup de cœur!

Ajouter un commentaire