Chroniques de l'université invisible

Auteur : 
Maëlle Fierpied
Editions : 
L'Ecole des Loisirs
 
Lecture: 
Moyen
Notre avis : 
5
Vote des lecteurs : 
0
Registre : 
Commentaire: 
Framboise et Mélusine vivent heureuses dans leurs familles respectives, même si elles sont un peu différentes du reste de l'humanité. En effet Framboise peut déplacer les objets sans les toucher ( = télékinésie) et Mélusine peut lire les pensées d'autrui ( = télépathie). Alors qu'elles n'ont rien demandé à personne, des membres de l'Université Invisible les enlèvent à leur famille et font en sorte que leurs proches les oublient, empêchant ainsi tout retour en arrière... Tristan quant à lui est orphelin et amnésique. Il survit comme pickpocket en mettant ses talents de télépathe au service d'un voleur et sera découvert par l'Université Invisible presque par hasard. Les trois adolescents auraient pu servir en bons petits soldats l'institution qui désormais les héberge et les éduque; seulement certains aspects de l'Université semblent obscurs, voire dérangeants: pourquoi des gardes surveillent-ils les allées et venues sur le campus? Pourquoi y-a-t-il un couvre-feu le soir? Qui sont ces vampires contre lesquels s'est battue l'Université? Nos trois héros n'aiment pas l'idée de se soumettre ni d'être manipulés, ils vont donc choisir la rébellion quitte à s'allier aux vampires... Un roman fantastique mené de main de maître qui plaira aux bons lecteurs car l'intrigue est tout de même complexe.

Caractéristiques techniques: 

Nbr de pages : 460
Prix : EUR 9,00
Reliure : Broché
Editeur : L'Ecole des Loisirs (2010)
Publié le : 2010-11-09
Auteur : Maëlle Fierpied
ASIN : 2211203191
ISBN : 9782211203197

Commentaires

Alice BUCZYNSKI...
5
Très bon roman.
Anonyme
5
Cher votant anonyme: ne pas commenter votre vote revient à ne pas le soutenir, comme si je mettais un 0/20 ou un 20/20 à une copie sans en expliquer la raison... Justifiez votre point de vue, même simplement; ne craignez pas le jugement, chacun a le droit d'aimer ou pas un livre! ;)

Ajouter un commentaire